.
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: You live what you've learn :: Vos personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Astraé Keppler α Canevas du destin

avatar
Age : 25
Occupation : étudiante, formée pour devenir chef du parti progressiste
Messages : 39
Habitant de la Citadelle depuis : 29/09/2017
Localisation : Niflheim
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 23:05
Keppler Astraé
"De mes songes, tu t'enfuis à l'aube"


Identité

NOM : Keppler
PRÉNOM : Astraé
ÂGE : 21 ans
DATE DE NAISSANCE : 17/11/2997
AVATAR : Rosie Tupper(ware désolée, il le fallait, au moins une fois xD)
OCCUPATION : étudiante, formée pour devenir chef du parti progressiste
ORIENTATION SEXUELLE : se considère, par défaut, comme étant hétérosexuelle, ne s'étant jamais posé la question
SITUATION MARITALE : célibataire
ESPÈCE : Hybride
DON : Inactif
CONTREPARTIE : Selon les conseils du staff afin que cela colle le plus possible au don lorsqu'il sera actif
MATRICULE : rempli par l'administration
GROUPE : rempli par l'administration


Caractère

CARACTÈRE : La curiosité n'est pas une qualité chez les humains. Bien que dans le domaine du travail l'intelligence implique une certaine curiosité, celle dont fait preuve Astraé et plus dangereuse. Elle s'intéresse à beaucoup de choses, aime en découvrir de nouvelles et déteste ne pas avoir les réponses à ses questions. Ce qui faisait d'elle une enfant pleine de vie, toujours à questionner son environnement. Chose qui est resté au fil des années mais pour laquelle Astraé a appris à avoir de la retenue. Comme lorsqu'il s'agit de questions qu'elle peut se poser sur l'ancien monde. On lui a souvent reproché cette ouverture d'esprit qui s'est retournée contre elle à de maintes reprises. Astraé sait apprendre de ses erreurs. Loin d'être idiote, elle reste dans les clous et choisi ses batailles. Prenant sur elle lorsque ses camarades la fustigent de remarques déplacées - souvent à cause des positions politiques de son paternel - et réfléchissant aux manières de détourner le propos pour ne pas créer d'esclandre. Ce n'est pas si simple, d'autant plus qu'Astraé n'est pas du genre à se laisser faire. Un côté rancunière et impulsif peut parfois l'éloigner du droit chemin. Mais il faut être dans les clous, respectable et respectueux. Faisant un travail sur elle-même pour ne pas voir ses limites être trop sollicitées, ce n'est pas pour autant que la jeune femme se plonge dans un quelconque renfermement. Astraé n'hésite pas à a faire part de ses idées, ses avis et à se donner les moyens d'être entendue.

ANECDOTES : Astraé n'est pas une fervente défenseure des Aberrations mais les estime toutefois comme des êtres à part entière ▬ Elle n'est pas confiante à l'idée de reprendre la suite de son père, ne partageant pas toutes les idées de son parti ▬ La jeune femme ne fréquente pas trop les Aberrations mais ne les déteste pas particulièrement ▬ Sans être naïve, Astraé ne peut s'empêcher de croire à certaines rumeurs qui circulent sur les Aberrations ▬ Elle n'a aucune idée de son métissage ▬ Astraé croit toujours que la vice-présidente est sa mère ▬ Elle n'aime pas les idées extrémistes, quelques soient leur penchant ▬ Bien qu'Astraé ait souvent été persécutée à cause de sa curiosité concernant l'ancien temps, elle continue d'apprécier ce qu'elle peut en apprendre en secret ▬ Que ce soit pour son bien ou celui de son père, Astraé veut compter parmi les citoyens modèles, quand bien même il lui est difficile d'accepter certaines choses


Questionnaire


◊ Avez-vous déjà participé à des actions rebelles et/ou terroristes ? « Non. Je refuse d'être mêlée à toute action pouvant nuire à Niflheim et à ses habitants. »

◊ Avez-vous déjà commis un crime de lèse-majesté ou douté de la légitimité du Gouvernement ? « Non. Le gouvernement nous offre la chance de pouvoir vivre dans un environnement stable et sécurisant. Il est le protecteur du peuple. » Astraé cilla à la sévérité des méthodes qui toutefois sont engagées pour la régulation de la population. Bien que ce soit un mal nécessaire, elle est loin d'apprécier ce système.

◊ Avez-vous déjà pris la défense d'une Aberration alors qu'elle était en tort ? « Sa défense ? Je... non. Pas que je me souvienne. Je ne fréquente pas vraiment d'Aberrations à vrai dire... » À part Kane, mais Astraé se doute qu'au fond, elle tenterait tout de même de le défendre.
 
◊ Pensez-vous vraiment qu'il n'y a plus personne à l'extérieur des murs ? « Tant qu'il n'y a pas de preuve de l'un ou de l'autre, je ne reste pas fermée à l'idée. Mais je ne vois pas pourquoi nous irions nous intéresser à ce qui se passe à l'extérieur. » Le rythme cardiaque d'Astraé s'accéléra doucement. L'extérieur avait une attraction mystique qui éveillait sa curiosité.

◊ Pensez-vous que les Aberrations sont responsables du retrait de la population dans ces murs ? Silence. « J'en sais trop rien... dit-elle en baissant la tête. C'est possible. Mais nous ne connaissons que trop peu de choses sur l'ancien temps pour déterminer les causes de ce retrait. »



Histoire

Astraé est née dans un environnement qui n'est guère commun à tous les humains de nos jours. Son père a toujours su lui donner ce qu'elle souhaitait, la protéger du monde. Comme s'il se sentait coupable de quelque chose, Aldébaran semblait lui donner bien trop d'attention. Il doit certainement regretter ces premières années où Astraé était sa princesse, où elle lui témoignait en retour un amour sans limite. Avec sa mère, c'était différente. Cette dernière était plus en retrait, plus fermée lorsqu'il s'agissait de témoigner son affection. Pourtant, Astraé n'a jamais douté de son amour. Ce dernier était juste... caché. Il était son père, son héros. Jusqu'à ce qu'elle comprenne le monde dans lequel ils se trouvaient... Toute naïve et innocente, lorsqu'elle quitta le cocon formé par son père et sa mère, Astraé déchantant. On la regardait étrangement, avec des sourires moqueurs ou écœurés. Au début, elle pensait que quelque chose n'allait pas chez elle. Peut-être la trouvait-on laide ou idiote ? Son côté bavard avait un côté exaspérant, mais c'était plutôt ce qu'elle disait qui dérangeait. Les idées de son père plein la tête, Astraé fut la risée de ses camarades. Ils la charriaient, l'insultaient, la rabaissaient à la moindre occasion. C'en est parfois arrivé à des violences physiques contre lesquelles la jeune fille ne pouvait se défendre ; lynchages d'enfants et parfois chutes difficiles à faire croire aux adultes. Impuissante, elle a commencé à se demander pourquoi les autres la fustigeaient ainsi avant de comprendre qu'elle payait peut-être les idées de ses parents... Astraé remettait tout en question. En se montrant tout d'abord opposée à tout ce que ses parents pouvaient lui dire ou faire. Une crise adolescente qui a laissé des séquelles indélébiles. Ils commencèrent à se disputer pour un oui ou pour un non sans qu'ils ne sachent vraiment ce qui avait pu se passer pour que leur fille change ainsi du tout au tout. Étant son père, Aldébaran dût se résoudre à la réprimander, lui faire comprendre qu'elle ne pouvait se montrer aussi insolente et fermée, lui apprendre une certaine discipline pour réussir dans ce monde. Astraé ne se confiait pas et laissait à peine ses soucis apparaître aux yeux de sa mère. Ce n'est que lorsque des comportements déviants venaient aux oreilles de son paternel qu'elle devait se résoudre à lui parler de ce qui n'allait pas. Malgré qu'Astraé était devenue insupportable, il resta là pour elle et tenta de l'aider à tempérer les faits. Un père moralisateur mais soucieux de l'avenir de sa fille qui traversait une crise d'adolescence virulente. En grandissant, Astraé finit par se calmer, sûrement grâce à la patience de son père. Ses idées se forgèrent d'une manière plus saine : partagée entre un père idéaliste et une société réfractaire à tout changement. Partagée entre la défense ultime des Aberration et leur haine. Astraé s'est placée au milieu, ne cherchant pas à s'approcher des Aberrations mais nourrissant malgré tout une curiosité certaine à leur égard. Ils l'effraient, mais ça ne la fait pas fuir. Ils la fascinent par cette peur qu'ils inspirent au monde. Astraé a compris que pour avancer, elle devrait marcher droit dans les clous, partager les idées de la société sans les laisser influencer ses véritables croyances. Elle sait qu'il lui faudra un jour trouver quelqu'un avec qui partager sa vie. Mais Astraé n'a pas beaucoup d'amis et encore moins de jeune homme avec qui elle pourrait se sentir liée. Elle pense que la sélection lui sera utile à ses vingt-et-un ans. Plus ou moins secrètement, elle fait son bout de chemin vers les domaines interdits qui la passionnent : Aberrations, ancien monde. Et un autre bout de chemin vers l'avenir fastidieux qui l'attend : la suite de son père. Ce jour où elle devra prendre des responsabilités à ses côtés ne lui tarde pas... En effet, Astraé ne se sent pas faire partie de ce moule que veut la société. Au-delà du sentiment d'être différente, elle ne parvient pas à trouver sa véritable place. Comme s'il lui manquait quelque chose... Elle n'est pas sûre que la voie de ses parents soit la sienne. Astraé doit toutefois continuer d'avancer sur ce chemin qui n'a pas encore su éveiller la moindre passion en elle. Défendre les Aberrations était une lourde tâche. Et sans doute ne sera-t-elle jamais digne des idées de son père, ne les partageant guère en intégralité. Astraé lui reproche d'être allé jusqu'à choisir une Aberration comme garde du corps. Une Aberration de classe S. Ce Kane est un danger pour Aldébaran et pour elle. Mais il semble lui donner toute sa confiance, ce qui exaspère Astraé. Elle ne montre aucune affection envers Kane. Sans aller jusqu'à le maltraiter, Astraé est dure avec lui et très peu conciliante. Sans même avoir apprit à le connaître, elle l'a détesté. Cela fait quelques mois qu'il est au service de son père. Et même si au fond elle pense s'être acclimater à lui, leurs rapports restent très virulents. Kane a déjà montré de l'hostilité envers Astraé. Lui une Aberration. Elle une humaine. Bien qu'elle lui en ait voulu, Astraé sait qu'à sa place, elle aurait réagit de la même façon. C'est que l'humaine ne se montre pas des plus délicates avec Kane. Ce pourquoi elle n'a jamais cherché à le dénoncer lorsqu'en retour, il ne se gêne pas pour la remettre à sa place. La délation, ce n'est pas le genre de la jeune femme. Kane est un être vivant, il a le droit de se défendre lui-même. De penser et d'agir selon son libre-arbitre. Et tant qu'il ne se sera pas directement montré comme étant un danger immédiat pour son père ou elle, jamais Astraé n'ira lui causer d'ennuis aux yeux des autorités. La mort de la vice-présidente du parti progressiste, la femme qu'Astraé croit être sa mère, a appuyé la discrimination qui est faite envers les Aberrations. Astraé essaye d'être présente pour son père, pour lui témoigner son soutien. Mais elle n'est pas très douée pour le réconforter... peinant elle-même à s'en remettre. Ce drame l'a également rapprochée de Kane sans pour autant qu'elle ne le montre. Les choses sont entrain de changer, selon elle. Et la jeune femme est effrayée par cette idée que le monde va droit sur un tournant de son existence. Cette peur qui la hante est presque palpable. Mais ce qui l'inquiète le plus, c'est de savoir que les terroristes pourraient très bien s'en prendre à son père ou à elle. Dans un mois. Une semaine. Demain ?


Le Joueur

PRÉNOM/PSEUDO : Vanka ♥️
ÂGE : 24 ans
PRÉSENCE SUR LE FORUM : 5/7
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? : Je le suivais lorsqu'il était à l'état de projet  
AUTRE CHOSE À DIRE ? : ça manque de smileys Affamé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kane
Aberration
Age : 21
Occupation : Protecteur
Messages : 96
Habitant de la Citadelle depuis : 11/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 14:39
Bienvenue sur le forum !

J'avais hâte de voir Astraé jouée ! :vv2: En tout cas, j'espère que tu te plairas sur le forum, et n'hésite pas à continuer à poser des questions si jamais tu as un doute ! Smile


A SEVEN NATION ARMY
COULDN'T HOLD ME BACK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Occupation : étudiante, formée pour devenir chef du parti progressiste
Messages : 39
Habitant de la Citadelle depuis : 29/09/2017
Localisation : Niflheim
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 14:55
Hâte de jouer avec vous ♥️
Ouep' je n'y manquerai pas :3


à son image
I should go now quietly. For my bones have found a place to lie down and sleep. Where all my layers can become reeds, all my limbs can become trees, all my children can become me. What a mess I leave to follow...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan Reiss
Humain(e)
Messages : 9
Habitant de la Citadelle depuis : 20/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 15:21
Bienvenue parmi nous ! I love you Je ne connaissais pas le vava mais elle est super choupi **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Occupation : étudiante, formée pour devenir chef du parti progressiste
Messages : 39
Habitant de la Citadelle depuis : 29/09/2017
Localisation : Niflheim
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 15:56
Merci Siobhan ♥️


à son image
I should go now quietly. For my bones have found a place to lie down and sleep. Where all my layers can become reeds, all my limbs can become trees, all my children can become me. What a mess I leave to follow...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yindi Nai
Humain(e)
Occupation : Chimiste
Messages : 27
Habitant de la Citadelle depuis : 13/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 20:30
Bonjour et bienvenue parmi nous!

Après concertation avec Kane, on a trouvé que tu as très bien compris le personnage d'Astraé, ce qui est un très bon point et très agréable à lire. Seulement, quelques points de son histoire me chiffonne et j'ai besoin de quelques éclaircissements de ta part:

@Astraé Keppler a écrit:
C'en est parfois arrivé à des violences physiques contre lesquelles la jeune fille ne pouvait se défendre.
Si part violences physique, tu entends des coups, cela entraine des bleus et des blessures. Or, cela ne passe pas inaperçu par les parents, les professeurs et les médecins. Donc, il y a des conséquences qui semble inexistante ici. Quels sont les réactions des parents? Des médecins? Des professeurs?

D’ailleurs, Kane me fait remarquer que la violence physique peut aussi se traduire par des bousculades, et que même si le père d'Astraé n'apprécie pas ce comportement, il est loin d'être aimé de tout le monde, ce qui explique que certains ferment les yeux sur le cas d'Astraé. Et toi, comment vois-tu les choses?

@Astraé Keppler a écrit:
Malgré qu'Astraé était devenue insupportable, il resta là pour elle et tenta de l'aider à tempérer les faits. En grandissant, Astraé fut calmée. Ses idées se forgèrent d'une manière plus saine:
Personnellement, j'ai eu l'impression d'assister à un lavage de cerveau. Je m'explique, Astraé passe de la phase rebelle à la phase calme. Y a-t-il un évènement qui a permis de calmer Astraé? Après, c'est peut être le temps employé qui donne cette impression, et qu'en réalité, Astraé fait sa crise d’adolescence avant de se calmer, comme le signale Kane.

@Astraé Keppler a écrit:
Kane a déjà montré de l'hostilité envers Astraé. Lui une Aberration. Elle une humaine. Bien qu'elle lui en ait voulu, Astraé sait que c'était justifié. Ce pourquoi elle n'a jamais cherché à le dénoncer.
Pourquoi Astraé sait que c'était justifié? A cause de son comportement avec Kane? A cause de la société qui dénigre les Aberrations, poussant les Aberrations à un comportement hostile avec les humains? A cause de son point de vue sur les Aberrations?

Voilà! Bon, peut-être que je chipote sur le dernier point, et j'en suis désolée, mais cela me titille l'esprit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siséra
Aberration
Occupation : Destructrice de Détrituts
Messages : 94
Habitant de la Citadelle depuis : 27/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 23:59
Bienvenue Smile


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Occupation : étudiante, formée pour devenir chef du parti progressiste
Messages : 39
Habitant de la Citadelle depuis : 29/09/2017
Localisation : Niflheim
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Oct - 1:38
Merci @Siséra ♥️♥️

@Yindi Nai j'ai bien lu tes remarques et j'ai édité en fonction. Si ce n'est toujours pas assez explicite, n'hésite pas à m'en faire part et je modifierai à nouveau.


à son image
I should go now quietly. For my bones have found a place to lie down and sleep. Where all my layers can become reeds, all my limbs can become trees, all my children can become me. What a mess I leave to follow...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kane
Aberration
Age : 21
Occupation : Protecteur
Messages : 96
Habitant de la Citadelle depuis : 11/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Oct - 20:30
Félicitations !
Ta fiche est validée

BIENVENUE !  

Franchement, on trouve que tu as hyper bien saisi le personnage d’Astraé, donc on ne pouvait pas être plus contentes !

Maintenant que ta fiche est validée, tu vas pouvoir pleinement profiter du forum !
Ton quotient est 25, tu appartiens donc au groupe des Modèles. Le staff se chargera de remplir le quotient dans ton profil, sois donc tranquille.

Tu peux aussi poster ta fiche de lien, elle n'est pas obligatoire mais vivement recommandée. En plus de cela, tu peux aller demander des liens sur la fiche des autres joueurs.

Passe aussi par la case des demande de rps pour mieux t'intégrer au forum ! Tu peux aussi venir dans le flood pour discuter et faire connaissance avec les autres membres.

N'oublie jamais que le staff reste à ton entière disposition en cas de question,
de souci ou autre, n'hésite donc pas à poster dans la partie invité ou à directement nous envoyer un MP.

Il ne nous reste plus qu'à te souhaiter un bon jeu, en espérant que tu te trouveras une place sur ON !



A SEVEN NATION ARMY
COULDN'T HOLD ME BACK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORENA NIFLHEIM :: You live what you've learn :: Vos personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: